NUL NE COLONISE INNOCEMMENT. Aimé Césaire

Nul ne colonise innocemment

« …nul non plus ne colonise innocemment.(…) Une nation qui colonise,(…) une civilisation qui justifie la colonisation – donc la force– est déjà une civilisation malade, une civilisation moralement atteinte, qui, irrésistiblement, de conséquence en conséquence, de reniement en reniement, appelle son Hitler, je veux dire son châtiment. Colonisation : tête de pont dans une civilisation de la barbarie d’où, à n’importe quel moment, peut déboucher la négation pure et simple de la civilisation. »

Aimé Césaire dans « Discours sur le colonialisme »